Action 8

GOUVERNANCE UNIQUE POUR LA GESTION DE L’AXE LYON-TURIN-MILAN

L’exploitation de l’axe international Lyon-Turin-Milan via Modane est aujourd’hui peu satisfaisante. En effet, cette ligne d’altitude à forte pente réduit fortement les capacités de charge des trains. Par ailleurs, la limitation de la longueur des convois sur le réseau italien à 550 mètres impose la recomposition des trains ce qui augmente les temps de parcours et les coûts.

La réalisation des travaux sous le tunnel ferroviaire du Fréjus a entraîné ces dernières années de nombreuses restrictions de circulation et affecté la qualité du service, conduisant à l’abandon de ce mode de transport. L’action proposée, se réfère à l’accord signé entre la France et l’Italie le 30 janvier 2012 pour la construction et l’exploitation de la nouvelle liaison ferroviaire Lyon-Turin, qui préconise la création d’un promoteur unique responsable de la gestion des nouveaux services intermodaux.