Action 6

MISE EN PLACE DE TARIFS PRÉFÉRENTIELS POUR LE REPORT MODAL

Le transport intermodal doit être compétitif. Compte tenu des contraintes de l’exploitation ferroviaire en général (ruptures de charge) et des contraintes spécifiques au passage franco-italien qui requièrent des coûts de traction pouvant aller jusqu’à 60% du coût total, le transport intermodal ne trouve sa pertinence économique que sur des envois massifiés de longue distance.

Sur la base de ce qui se pratique en Europe, l’objectif de cette action est de faciliter le développement du transport intermodal grâce à des aides financières ciblées, par exemple, pour l’exploitation des services de transport combiné, pour le développement de l’autoroute ferroviaire alpine, pour la recherche et les utilisateurs individuels. D’autres contributions spécifiques peuvent être développées comme des aides au démarrage pour les nouvelles entreprises utilisatrices destinées à couvrir partiellement le besoin de trésorerie provenant du déficit d’exploitation pour la période de lancement de l’activité.