Action 4

OPTIMISATION DE L’ACHEMINEMENT DES TRAFICS DE VÉHICULES ENTRE LA FRANCE ET L’ITALIE

Le projet InterAlpes a pour objectif de créer une alternative de transport routier pour les trafics de véhicules neufs entre les principales usines de l’Europe Occidentale, mettant en connexion les bassins de Barcelone, Paris et Turin, en attirant les trafics venant d’Espagne-France-Italie qui utilisent aujourd’hui le tout routier ou le mode maritime et évitant les « retours à vide ». Dans le terminal de Lyon, les chargements provenant de Paris ou Barcelone seront, en partie, concentrés et triés en deux services de « navettes » transfrontalières par le tunnel du Fréjus jusqu’à Orbassano.

Les coûts de ce nouveau service (232 millions d’euros) concernent en particulier, le recours aux services de traction ferroviaire des opérateurs externes, la location de wagons ferroviaires avec des contrats longue durée (incluant la manutention) et l’exploitation de terminaux intermodaux déjà existants. D’autres éléments de coûts concernent alors le service de pré et post-acheminement, qui dépend du taux de remplissage envisagé du train (93% - 139 277 véhicules). La réalisation du nouveau service peut apporter un bénéfice élevé, égal à environ 33 765,134 €, ce qui confirme que cette initiative peut être justifiée financièrement.