Action 3

CRÉATION D’UNE AUTOROUTE FERROVIAIRE ENTRE LE BOULOU/BETTEMBOURG ET TURIN

L’autoroute ferroviaire est un des modes les plus adaptés pour capter les flux de transit longue distance et en particulier dans l’environnement alpin puisqu’elle n’exige pas de modification substantielle des pratiques de chargement et déchargement entre la route et le rail.

L’action 3 concerne la création d’un service de transport de semi-remorques entre Le Boulou (Perpignan), Bettembourg, Lyon et Orbassano, de manière à améliorer le transport des poids lourds grâce à la technologie Modalohr sur de longues distances et de garantir le report modal de la route vers le rail, attirant ainsi les trafics Espagne-France-Italie qui utilisent le tout routier ou le transport maritime.

La liaison avec Bettembourg peut garantir l’extension de la zone de chalandise de référence également pour le Nord de l’Europe, grâce à la réalisation de deux liaisons ferroviaires avec des fréquences élevées entre Bettembourg et Lyon et entre Le Boulou et Lyon capables d’utiliser des trains plus longs et de plus grande capacité.

Dans le terminal de Lyon, les chargements provenant de Le Boulou et Bettembourg seront concentrés et triés en trois services de navettes « transfrontalières » à travers le tunnel de Fréjus, jusqu’à Orbassano.

Du point de vue économique, l’action 3 prévoit un solde qui dépasse 765 millions d’euros, soit un investissement largement réalisable financièrement.

Dans ce cas, les résultats positifs dépendent essentiellement des longues distances du service et d’une prévision de fréquentation élevée, qui puissent garantir le transfert de la route vers le rail d’un grand nombre de trafic.